PRESSE / UBU ROI - Alfred Jarry


Festival Avignon 2019

« A fable féroce, mise en scène idoine : Agnès Régolo s'empare d''Ubu Roi" avec la même impertinence burlesque que celle de Jarry. Parfaite alchimie donc, entre l'élan provocateur du texte et le jeu pétaradant de comédiens qui exultent à incarner toutes les bassesses de leurs personnages. Mines expressionnistes, look steampunk, tout, dans cette humanité grégaire et médiocre semble aller de guingois : plateau incliné, atmosphère enfumée, langage qui déraille... mise en scène très rythmée, physique et précise, qui repose sur l'immense présence scénique de ses comédiens qui parviennent à la fois à éviter l'outrance (alors même que les monstres dérisoires affleurent) et à composer un chœur tout en existant individuellement. Musiciens rock sur scène, vitalité du jeu, modernité de la pièce (écrite en 1896 !) : la mise en scène d'Agnès Régolo, faite du même bois que le texte, le revisite avec brio. Ils sont affreux, provoc et épatants. »

IO Gazette, juillet 2019

 

« La folie est présente à tous les étages, portée par l'énergie vive des acteurs et musiciens qui montent au front pour raconter cette épopée où le ridicule, flagornerie, le mensonge et la trahison sont de mèches. Ça se passe en Pologne et toutes ressemblances avec faits et gestes d'aujourd'hui n'est pas fortuite.

Un Ubu Roi revisité par Agnès Régolo, bruyant, sarcastique, néopunk. »

L'Humanité, juillet 2019

 

« Agnès Régolo revisite Ubu Roi d'Alfred Jarry. On pense au Monty Python. Quand le rire se frotte à l'actualité politique. Une réussite. »

Ouverts aux Publics, juillet 2019

 

« La génialissime metteur en scène Agnès Régolo revisite "Ubu Roi" en en proposant une version plutôt rock'n'roll, fidèle à l'insolence et l'inventivité juvénile de cette œuvre intemporelle ! »

La Provence, juillet 2019

 

 

« Un Ubu Roi parfaitement déjanté. L'ensemble de la troupe se donnant sans compter, offre au public un moment délirant mais parfaitement lisible. Tout va vite et bien. Tout y est ! Pari gagné ! »

Le Bruit du Off, juillet 2019

 

 

« Un Ubu Roi irresistible. Un bonheur pour le spectateur. Cette version nous apparait ici infiniment moderne et totalement intemporelle. Elle s'impose comme un grand moment de théâtre. »

La Provence, juillet 2019

 


Saison 18/19

« Agnès Régolo crée un Ubu Roi dopé d'énergie, de liberté et d'actualité. Les comédiens tiennent le rythme effréné, rauque, rock, physique, constamment soutenus par des musiciens qui les lancent en piste, dans une scénographie efficace.

Le propos anti totalitaire anti idiotie s’insère parfaitement dans les préoccupations actuelles. Cette version ajoute encore un élan de folie et de provocation. Ca pique et ça réveille !  »

Zibeline, novembre 2018

 

« Un coup de poing sur la table. L'insolence, la "gnac" et la vivacité d'Ubu Roi sont transmises par la compagnie Du Jour au Lendemain. Agnès Régolo a fait un choix fort, celui de rompre avec la représentation ventripotente d'Ubu, et celui de le représenter en homme "normal" sous les traits de Pascal Henry.

Cet Ubu Roi est rock, explosif »

La Provence, janvier 2019

 

« Le parti pris d'Agnès Régolo invite à regarder la pièce à l'aune de la société actuelle et interroge avec acuité notre époque. Les comédiens parviennent à restituer avec intensité la vanité humaine. Rock'n'roll ou classique, la musique donne le tempo de la pièce à l'instar des instrumentistes qui changent de couvre-chef comme on retourne sa veste. »

La Provence, février 2019